Traitement automatique des documents

Traitement automatique des documents (IDR)

Yuki traite autant que possible les documents téléchargés de manière automatique. Outre les documents scannés, les PDF, fichiers Office et factures UBL / XML peuvent être traités automatiquement.


Le traitement automatique des documents est le fruit d'un processus appelé Intelligent Document Recognition (IDR). Ce processus permet de classifier, indexer, traiter et valider des documents. Cette intelligence est à la base de YUKI RA, ou YUKI Robotic Accounting.

Classification

La classification consiste en la reconnaissance correcte du type de document livré. Il peut par exemple s'agir d'une facture d'achat, un extrait de compte, une facture de vente, etc.


Indexation

L'indexation d'un document consiste à l'analyser et à identifier les champs spécifiques qu'il contient. Il peut par exemple s'agir de la lecture du montant total de la facture ou de la reconnaissance des coordonnées d'un fournisseur d'une facture.


Traitement

Le traitement de documents intervient sur la base des résultats des phases de classification et d'indexation du processus IDR. Les informations obtenues/déduites sont complétées et le document peut être traité dans son intégralité. Les factures d'achat d'un montant supérieur à 10.000 € ne sont jamais traitées de manière automatique et sont toujours soumises au contrôle du backoffice. Dans le document, le texte suivant s'affiche dans les informations relatives à l'IDR : « Not auto-processed: Amount is too high for auto-processing ».


Validation

Après traitement, diverses données permettent d'établir si le traitement automatique est correct. Une validation manuelle (rapide) est ensuite exécutée par un collaborateur du backoffice Yuki.


Règles de reconnaissance OCR

Pour améliorer la reconnaissance, les collaborateurs du backoffice peuvent également créer des règles de reconnaissance OCR.


Voir également  

  • Règles de reconnaissance OCR
  • Règles de reconnaissance banque
  • Comments