Relevé de caisse standard de Yuki

Relevé de caisse standard de Yuki

Le relevé de caisse est utilisé lorsqu'une entreprise possède une caisse dans laquelle de l'argent entre et sort régulièrement. Pour que l'administration soit correcte, il est extrêmement important que la caisse soit relevée périodiquement (hebdomadairement ou mensuellement). Le relevé consiste à établir quels achats et ventes ont été effectués au comptant, quel montant en liquide a été versé en banque ou retiré du compte bancaire et quels autres flux monétaires sont entrés ou sortis de la caisse. Le solde de tous ces flux monétaires au comptant doit expliquer la différence entre le solde de caisse du dernier décompte et le solde actuel.


Distinction des flux monétaires

S'agissant des flux monétaires au comptant, nous distinguons les opérations suivantes :

  • Ventes de caisse : Chiffre d'affaires vendu via la caisse.

  • Partie de ce chiffre d'affaires payé par carte de débit ou de crédit (cette partie n'est naturellement pas présente en caisse sous forme d'argent liquide)

  • Paiements émanant de clients, de factures envoyées précédemment

  • Dépenses au comptant.

  • Dépôts à la banque

  • Retraits de la banque (par exemple, pour disposer de monnaie)


Relevé de caisse standard de Yuki





Explication des différentes parties du relevé de caisse

Ventes de caisse

Dans cette case, vous devez indiquer le total des ventes de caisse réalisées depuis le dernier relevé de caisse. Le chiffre d'affaires doit inclure la TVA. En vue de la déclaration TVA, vous devez obligatoirement subdiviser le chiffre d'affaires par taux de TVA. Dès lors, le chiffre d'affaires total pour lequel le taux de TVA a été calculé doit être distingué du chiffre d'affaires pour lequel un autre taux de TVA a été utilisé ou aucune TVA n'a été appliquée. Notez également les ventes de caisse payées par carte de débit ou de crédit.


À la dernière ligne de cette case, indiquez le total de toutes les ventes de caisse (comme visé ci-dessus) payées par carte de débit ou de crédit. Il s'agit en effet de la partie des ventes de caisse dont les recettes ne sont pas reprises en caisse.


Paiements de factures par des clients

Lorsque des clients paient des achats facturés en liquide (à savoir, des ventes qui ne sont pas enregistrées dans la case précédente), vous pouvez l'indiquer ici. Pour pouvoir imputer ces factures comme ayant été acquittées, il est important de spécifier à chaque fois sur une nouvelle ligne le nom du client et les éventuels numéros de facture auxquels les paiements se rapportent.


Paiements via la caisse

Dans cette case, notez toutes les dépenses au comptant, avec, pour chacune, le nom du fournisseur, le type de dépense, le montant de la TVA et le montant total de la dépense (TVA inclue). Ce mode de procéder est nécessaire en vue de la déduction de la TVA. Conservez les justificatifs. Il est important de ne pas soumettre à nouveau ces justificatifs séparément à Yuki. En effet, vous auriez alors un double traitement. Si vous désirez néanmoins archiver électroniquement ces justificatifs, vous pouvez créer un classeur dans lequel vous les conserverez.


Autres transactions de caisse

Dans cette case, mentionnez :

  • le montant total de tous les dépôts en banque (les sommes que vous avez apportées à la banque et qui ont été versées sur votre compte professionnel)

  • le montant total de tous vos retraits bancaires (les sommes que vous avez retirées de votre compte professionnel et que vous avez versées en caisse, par exemple pour avoir de la monnaie.)

  • le total de tous les montants que vous avez retirés de la caisse à des fins privées

  • le total de tous les montants que vous avez versés dans la caisse à partir de votre compte privé


Calcul de la différence de trésorerie

Pour établir si votre solde de caisse est correct, procédez comme suit :


Prenez le solde de votre précédent relevé de caisse

Ajoutez-y les montants de toutes les lignes suivies d'un +

Déduisez tous les montants des lignes suivies d'un -

Déduisez le solde de caisse tel que vous l'avez calculé.


La différence résiduelle correspond à la différence de trésorerie. Si la différence est négative, vous avez un excédent de caisse (vous avez plus qu'escompté en caisse) Si la différence est positive, vous avez un déficit de caisse (vous avez moins qu'escompté en caisse) Si la différence est trop importante, vérifiez d'abord si vous avez bien tenu compte de toutes les recettes et dépenses.
Comments