Créer des opérations diverses

Qu’est-ce qu’une écriture d'opérations diverses?

« Journal dans lequel sont consignées par chronologique les affaires courantes. » La rubrique opérations diverses sert à comptabiliser des opérations - souvent à caractère occasionnel - qui ne relèvent pas du flux régulier de documents tels que factures et relevés bancaires. Il s’agira la plupart du temps d’écritures de correction ou d’écritures qui n’ont pas de transactions financières pour base telles que les écritures d’amortissement à la fin d’une période comptable. L’imputation du prix coûtant ou du prix d’achat des biens vendus sur les stocks se fera souvent aussi par l’intermédiaire d'une écriture d'opérations diverses. Les autres écritures d'opérations diverses typiques sont le bilan d’ouverture et le journal de paye.


Créer des écritures d'opérations diverses

En tant que comptable externe, vous pouvez créer vous-même des écritures dans une administration Yuki. Vous pouvez le faire en créant ou en important des écritures d'opérations diverses.


Quatre modalités sont disponibles dans Yuki pour le faire :

  • Télécharger le document de la façon usuelle, l’écriture est ensuite créée manuellement dans Yuki.

  • Par l’intermédiaire de la fonction rapide sur la carte du grand livre pour créer des écritures d'opérations diverses.

  • Importer des écritures d'opérations diverses.

  • Importer soi-même manuellement depuis Yuki des écritures d'opérations diverses.


Livrer des documents

Cela peut se faire par exemple par la livraison d’un état d’amortissement ou d’un calcul d’intérêts. Dans ce cas, lors du traitement du document, optez pour le type de document « Ecriture d'opérations diverses », « Bilan d'ouverture » ou « Correction de fin d'exercice » ou « Correction fiscale ».


Fonction rapide pour les écritures d'opérations diverses

À partir de la carte du grand livre, vous pouvez directement créer de simples écritures d'opérations diverses. Cela n'est possible que pour une écriture se composant de deux lignes. En cochant sur le nouvel écran la case « A imputer comme correction de fin d'exercice », l'écriture acquiert cette caractéristique.


Importer des écritures d'opérations diverses

La façon la plus rapide pour créer des écritures d'opérations diverses est par l’intermédiaire d’une importation ou par l’intermédiaire d’un service Web. Cela est particulièrement vrai pour les écritures du livre journal.


Importer soi-même manuellement des écritures d'opérations diverses

Allez à Comptabilité | Opérations diverses et procédez comme suit :


Cliquez dans la barre des tâches sur « Importation manuelle ».

A l’écran suivant, il vous sera demandé d’où vous voulez retirer le document qui servira de base à votre écriture. Quatre options s'offrent à vous :

  • Télécharger un fichier (par exemple un fichier PDF ou une feuille Excel)

  • Télécharger plusieurs fichiers liés les uns aux autres. Par exemple : deux pages scannées au format JPG.

  • Activer l'assistant scanneur pour scanner quelque chose directement.

  • Vous ne disposez pas d'un document, mais vous souhaitez saisir le commentaire manuellement au clavier dans un type de document Word.

Après avoir fait entrer ou tapé le document, vous pouvez importer l'écriture. Vous verrez s'afficher un écran se composant de deux parties, à droite le document et à gauche l'écran d'importation.


Quelques explications au sujet de cet écran

L'écran d'importation dispose de trois segments :

  • Le « titre ». Il contient les données qui valent pour toute l'écriture.

  • La saisie par ligne. Vous saisissez les données ligne par ligne.

  • L'aperçu des lignes saisies.



Le titre

Administration : s'il n'y a qu'une seule administration dans le domaine, cette administration constitue la donnée. S’il y a plusieurs administrations, sélectionnez ici l’administration à laquelle l’écriture est destinée.

Date : La date correspond à la date de l'écriture. Il n’est donc pas possible de faire une écriture qui s’étale sur plusieurs dates. Ce qui est tout à fait possible avec l’importation.

Description : Ceci devient la description du document (qui sera rangé dans les archives).

Corrections de fin d'année : Ce champ sera traité plus loin dans ce document.


La saisie par ligne

Compte du grand livre : saisissez le code ou la description dans le champ ou cliquez sur la loupe pour appeler tout le plan comptable.

Relation : saisissez le nom du client, fournisseur ou employé.

Montant créditeur ou débiteur. Saisissez le montant dans un des champs. Remarque : saisir dans le champ débiteur -1000, équivaut à saisir +1000 dans le champ créditeur (et vice versa).

Description : Saisissez la description que vous souhaitez montrer sur la carte du grand livre.

Cliquez sur le bouton de sauvegarde pour conserver la ligne. Vous pouvez ensuite saisir directement la ligne suivante.


Aperçu des lignes saisies

Les lignes que vous avez sauvegardées sont affichées dans cette section les unes en dessous des autres.



Pour modifier une ligne existante, il suffit de cliquer sur l’icône de modification en début de la ligne. Pour relier une ligne à un autre document ou à une transaction, il suffit de cliquer sur l’icône jaune à la fin de la ligne.


Attention ! Il vous est possible de sauvegarder cette écriture sans que celle-ci ne soit en équilibre. Vous pouvez le constater au solde en bas de l’écran. Le solde de l'écriture est alors imputé automatiquement dans une ligne supplémentaire sur le compte du grand livre « Compte inconnu ». Vous retrouvez celui-ci dans le bilan.


Correction de fin d'année

La correction de fin d’année représente une écriture d’opérations diverses d’un type particulier. Ce type est destiné à apporter à la fin de l’année une correction à la carte du grand livre de manière à ce que le solde d’ouverture indique pour l’exercice suivant le solde souhaité (généralement 0,00). Une correction de fin d’année est en fait opérée entre le bilan de clôture de l’ancien exercice et le bilan d’ouverture du nouvel exercice. L’écriture n’est pas visible dans l’exercice durant lequel elle a été imputée, mais elle est reportée pour calculer le solde d’ouverture de l’exercice suivant. Ces écritures peuvent être rendues visibles en cliquant sur l’icône « Montrer les écritures de fin d’exercice ».


Voir également

Comments